Annecdotes :
- A Poitiers Dominique et José, n'ont jamais trouvé la sortie du périphérique "Angoulème" et se sont offert une visite de la vielle ville.
- A Volubilis, Hassan a donné un surnom à José et depuis, évidement, nous l'appelons ainsi, et à chaque étape nous signalons ce surnom à nos hôtes. Il s'appelle désormais " Chibanni " dans sa signification de "vieux sage".
- Nos appareils électroniques souffrent à cause du sable et de la chaleur : mon appareil photo refusait de s'ouvrir, il a fallut le démonter et on croise les doigts pour qu'il tienne jusqu'au bout ! Dominique a son téléphone qui perd la mémoire les soirs de grosses chaleurs.
- Un soir, José, dans sa tente, sent quelque chose de froid se balader sur lui, après "tatage", recherche, il s'aperçoit que c'est une grenouille qui est venu lui tenir compagnie !
- Nous avons fait des centaines de kilomètres de piste sans crevaison, et c'est sur une route goudronnée (certes pleine de nids de poule) que josé a réussis a exploser 2 jantes.
- J'ai voulu conduire une journée en tong, résultat, avec les 45° ext + le moteur, le plancher est brûlant et le soir j'avais les talons cuits ! obligé de soigner contre les brûlures ...
- Lors de la remontée de l'Espagne, avant Séville, nous nous arrêtons à une station service et demandons l'autorisation de camper derrière. Au même moment arrivent une autostopeuse et son fils, une espagnole vivant en Allemagne. Nous passerons la soirée ensemble, partageant repas, récits de nos aventures et camping improvisé.

Aucun commentaire: