Des nouvelles enfin !






Vendredi 07:
Après le rendez vous à Poitiers sud, la descente vers Bordeaux s’est faite sans encombre et sans soleil ce qui n'est pas plus mal. Seulement un petit kilomètre de ralentissement à la sortie de bordeaux, puis traversée des landes et arrivée dans la région de Dax chez des deuchiste qui nous ont acceuillis comme des rois. Nous avons passé une excellente soirée et nous les en remercions encore.
Samedi 08:
Départ à 7h30, nous prenons l'autoroute pour traverser les pyrénées jusqu'à San Sébastan. Puis nous entamons une longue descente vers Burgos, Salamanca où nous prenons une grosse averse. Nous passons la chaine de montagne qui se trouve sous Salamanca et trouvons un camping à 120 km avant Caceres . Nuit très reposante (avec boules quies).
Dimanche 09:
On continu la route, Cacere, Séville, Jerez et enfin Algésiras. Nous faisons 2 vendeurs de billets, 200eur à Carrefour, 170 eur sur le port. Embarquement 20 heures, débarquement 20 heures aussi (décalage horaire).
Pleins d'essence à 0,78 eur !!!, passage de la douane en1 heure, puis descente jusqu'au camping de Martil à 30km, mais on est dimanche soir, les marocains prennent le frais et la circulation est chargée.
Lundi 10:
La nuit a été encore très profitable, lever à 8 heures. Petit tour sur la promenade au bord de la méditerranée, puis départ. Tétouan, et passage dans Chefchaouen en début d'après midi. Nous arrivons vers 20heures à Volubilis et nous nous instalons au gite "A l'ombre des oliviers". La femme de Hassan nous prépare un magnifique tagine au poulet. Nuit au choix à la belle étoile en terrasse ou dans la chambrecommune.
Mardi 11:
Visite des superbes ruines romaines de Volubilis. Tour des remparts de Fes, puis direction l'Atlas et la première piste d'une vingtaine de kilomètres. La température grimpe et nous atteignons le 42 degrés dans l'après midi. La nuit sera plus fraiche nous sommes à 1800 mètres est la température au matin est de 11 degrés.
Mercredi 12:
Nous attaquons une nouvelle piste mais à 3 kilomètres, la pluie a emporté une partie de la colline et la piste, demi tour et passage par la route,les décors sont magnifiques, le désert est là et la température grimpe encore à 42. A Missour,l'oued a détruit le pont nous privant à nouveau d'une piste. Nouvelle piste à Beni Tajjite et nous montons le campement à quelques kilomètres dans le désert; Le temps est calme, seuls au monde, rien en vue, ah si une tente berbere là-bas.














Jeudi 13:
Nous reprenons la piste,













superbe, nous arrivons au col de Belkassem et sa vue grandiose. La descente est trialisante, des marches, de gros cailloux, la montée dans ce sens serait impossible à nos 2cv.



40 kms de pure bonheur. Quelques kilomètres de goudron, passage prés de Boudnib et début d'une piste de 80 kilomètres, il fait très chaud 45 avec des pointes à 47. Un premier oued avec un peu de sable bien négocié, puis le désert rien en vue, la piste devient très caillouteuse puis à environ 50 km un oued ensablé va nous bloquer 2 heures pour 400m de sable, pelle, plaques de désensablage, après 2 ou 3 essais Dunes passera avecl'élan, mais josé aura plus de mal et nous usera beaucoup plus. A la sortie du banc de sable, sous les yeux d'une poignée de chameaux, un puit nous ferra un bien fou avec son eau très fraiche. L'arrivée à Erfoud au camping sera vers 20h. Demain Merzouga !!

2 commentaires:

jjf a dit…

Bravo et bon courage

Sabine & Xavier a dit…

on pense bien à vous, et ces décors de rêve nous rappelle tant de belles choses! Mais la chaleur écrasante nous aurait liquifiés!! Nous espérons que tout continuera pour le mieux et que les plaques de désensablage ne serviront pas trop!!
Nous attendons avec impatience votre retour pour nous raconter tout cela accompagné d'un reportage photo!
José: j'espère que Phiphi n'est pas obligé de t'éventer trop souvent(cf photo Arrêt à Poitiers)
Nous vous embrassons et emmenez nous dans vos pensées.
Sabine et Xavier